Aurélien, Responsable modèles chez Addactis Worldwide

Témoignage de Aurélien Couloumy, promotion ISFA 2012 après une prépa

En quoi consiste votre métier ?

Aujourd’hui mon métier est à l’image de ma formation : riche, international et ancré dans les dynamiques et problématiques actuarielles.

J’occupe le poste de responsable des modèles pour ADDACTIS Worldwide, leader européen en consulting et software actuariels. J’ai en charge la modélisation et le maintien de différents modèles actuariels pour nos bureaux internationaux ainsi qu’une partie de nos clients. Je jongle donc entre présentations commerciales, programmation de nouvelles méthodes de modélisation, lecture ou écriture d’un papier scientifique,  et réunions pour comprendre et recueillir les problématiques des bureaux ou des clients.

C’est donc un job ou il faut user de toutes ses ressources : informatiques, mathématiques mais aussi en communication et en gestion de projet !

Que vous a apporté la formation à l’ISFA ?

On se dit rarement dès son début de classe préparatoire que l’on souhaite être actuaire. C’est un métier méconnu du grand public (en France). Pour ma part, c’est la curiosité qui m’a amené à l’actuariat : une simple brochure récupérée lors d’un salon, puis des recherches sur Internet, et enfin une rencontre avec des élèves de l’école.

La formation ISFA présente plusieurs spécificités à mon sens. Tout d’abord c’est une école pluridisciplinaire qui m’a apporté à la fois les bases de l’économie, les techniques actuarielles les plus poussées et une connaissance solide en droit et communication. Ca a quelque chose de fabuleux de pouvoir jongler d’un amphithéâtre  à un autre, d’une formule actuarielle, à un jeu de stratégie d’entreprise. Je crois que ça m’a surtout donné le gout pour la diversité, une certaine ouverture d’esprit et le fait de toujours réfléchir suivant plusieurs approches (et non uniquement de manière mathématique).

C’est également une école tournée vers l’international, et je dirais même que c’est une école qui m’a appris à être international. Tout d’abord parce qu’elle place l’anglais au cœur de notre cursus : cours, projets, préparation au TOEIC, mais aussi conférences professionnelles internationales etc... L’école a aussi de nombreux accords avec des universités étrangères ce qui permet d’une part de côtoyer tout au long de l’année des personnes de nationalités diverses et d’autre part pour les plus chanceux, de voyager et d’effectuer un semestre à l’étranger.

Enfin c’est une formation  qui m’a enseigné un certain professionnalisme. Au-delà des compétences techniques, il était pour moi essentiel de terminer mes études en ayant acquis les fondamentaux pour m’insérer dans la vie active : l’alternance et les différentes interventions professionnelles au cours du cycle de formation m’ont vraiment offert cette possibilité !

Publié le 15 octobre 2015 Mis à jour le 22 octobre 2015