Formation doctorale

Qu'est-ce que la formation doctorale à l'ISFA ?

Le laboratoire SAF encadre une vingtaine de doctorants. Inscrits à l'Université Lyon 1, ils sont membres du laboratoire et préparent une thèse dont les thèmes relèvent de mathématiques appliquées (probabilité, statistiques), de gestion (finance, assurance) et le plus souvent largement pluridisciplinaires (Ex : Risques techniques en assurance-vie, Risques de crédit, Théorie de la ruine, Théorie des valeurs extrêmes)

La formation doctorale est accessible aux étudiants titulaires d'un Master 2, parmi lesquels ceux de la spécialité GRAF du M2 Econométrie & Statistiques de l'ISFA, orienté Recherche.

Pour la formation par la recherche, le laboratoire SAF est rattaché à l'Ecole Doctorale de Sciences Economiques et de Gestion (ED SEG de l'Université de Lyon) qui propose un enseignement doctoral commun à 7 laboratoires qui lui sont rattachés.

La laboratoire SAF participe aux activités de formation de l'école doctorale en organisant un séminaire de recherche sur la mesure des risques en finance et en assurance.

Par ailleurs, un cours de formation doctoral, commun aux élèves de Master GRAF et aux doctorants du laboratoire SAF, est assuré par le Professeur Etienne Marceau.
L'objectif : fournir un aperçu des travaux récents de recherche en science actuarielle et sur les enjeux futurs de la recherche en actuariat.
Les thèmes abordés portent notamment sur les modèles avancés en théorie du risque, sur la modélisation de la dépendance, les mesures de risque, les méthodes d’allocation de capital, les mathématiques d’assurance vie, la mortalité stochastique et les méthodes statistiques en actuariat.
Durée : 12h
L'objectif est de sensibiliser nos élèves et doctorants à la recherche en actuariat, et à termes, de former de nouveaux enseignants-chercheurs sur cette thématique.

Un grand nombre de thèses du laboratoire se font dans le cadre d'un contrat Cifre

Qu'est-ce qu'une thèse CIFRE ?

Le dispositif CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche) subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant dans le cadre d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public.

Au terme du contrat de 3 ans, le doctorant soutient une thèse.
Le dispositif vise à :

  • développer les partenariats entre laboratoires de recherche publics et milieux socio-économiques
  • favoriser l'emploi de doctorants par les entreprises

Les contrats CIFRE sont financés par le ministère de l'enseignement supérieur et mis en oeuvre par l'ANRT.